A la rencontre du monde au lycée Camus de Nantes

 

Des petites tentes colorées, des tapis verts et des coussins rouges ont fleuri cette semaine au lycée Camus pour la deuxième édition de « Prises de BEC ». L’OMRIJ de Saint-Herblain, co-organisateur de l’événement, a eu l’excellente idée d’associer Semer à ce temps fort du lycée.

BEC Camus - tente 500

Crédits Semer CC-BY-NC-SA

Qu’est-ce donc que ces fameuses BEC ? Des « bulles d’échanges culturels », destinés à valoriser la diversité des cultures présentes au sein des élèves du lycée et des associations locales partenaires de l’OMRIJ. Sous de petites tentes dressées dans le hall du lycée, des élèves et des bénévoles jordaniens, algériens, chiliens, portugais, turcs, guinéens… faisaient découvrir la culture de leur pays aux classes présentes.

Dans ces petites bulles, on découvre des photos du pays, on apprend à compter, on découvre l’alphabet, on goûte des spécialités sucrées ou salées…

Parallèlement, pour faire réfléchir à d’autres problématiques mondiales, NAPCE et Semer étaient présents.

NAPCE a pu faire découvrir le commerce équitable avec les élèves. Et nous, sous notre petite tente rouge et blanche, nous avons parlé des droits essentiels et de leur respect plus ou moins réel pour chacun, en fonction de son niveau de richesse, des discriminations subies… Au travers du jeu du « Pas en avant », nous avons pu aborder la question du droit de vote, le droit à la Sécurité sociale, les aides de l’État pour les plus fragiles, l’accessibilité du lycée aux personnes se déplaçant en fauteuil, mais aussi l’acceptation sociale de la différence et ses conséquences sur la vie quotidienne des personnes jugées différentes.

Au final, un joli tour du monde riche en échanges et en rencontres, avec les élèves comme avec les autres intervenants.

BEC Camus - 2cartes 500

Crédits Semer CC-BY-NC-SA

BEC Camus - 1carte 500

Crédits Semer CC-BY-NC-SA