Des outils collaboratifs pour des initiatives citoyennes !

 

Pour son entrée dans le monde de la formation professionnelle, Semer a co-animé avec Alter Ego autour de la thématique de la coopération et des outils collaboratifs. L’objectif de cette formation était de se familiariser avec ce qu’est la coopération et comment elle se met en œuvre grâce à de nombreux outils qu’Alter Ego avait ramenés dans sa valise.

Christinerode_BY_NC_ND

Avec quoi je viens en formation ? _Christinerode_CC_BY_NC_ND

 En amont de ces journées, Semer a tenu à proposer aux participants un état des lieux des expériences de chacun(e) pour créer une culture commune au groupe. L’idée était de mettre en mots tout ce que chacun(e) avait apporté à la formation dans ses valises : expériences, interrogations et représentations… Et c’est ce à quoi nous nous sommes attelés tout au long de la journée.

D’abord en se penchant sur les mots qui composent le champ lexical de la coopération. Non pas ceux qu’on utilise entre nous lorsque nous voulons faire ensemble, mais ceux qu’on utilise dans nos rapports aux institutions pour parler de coopération. Ceux qui deviennent donc indispensables dès qu’il s’agit de communiquer avec les institutions, incontournables dans les différents champs professionnels. Qu’est-ce que les mots « co-développement », « démocratie participative » ou « partenariat » disent de la coopération ? Est-ce que les institutions qui les utilisent (et nous incitent à les utiliser pour interagir avec elles) mettent en œuvre une définition de la coopération dans laquelle les participants se reconnaissent ?

DSCN0379

Définition collaborative de la coopération_SEMER_CC_BY_NC_NA

Au travers des mots déposés au panier commun, relevant d’une expérience professionnelle particulière et en même temps partagée, nous avons amené les participants à décortiquer les processus de dévalorisation des mots (dévaloriser dans le sens de vider de leurs valeurs) afin de permettre au groupe de se les réapproprier. Se réapproprier les mots du quotidien professionnel en les redéfinissant ou en en choisissant d’autres, mais dans tous les cas en débattant pour chacun d’entre eux sur le sens et sur le système qu’ils induisent ou alimentent.

La coopération, quels enjeux?

La coopération, quels enjeux?_ SEMER_CC_BY_NC_NA

Des mots aux concepts, nous nous sommes ensuite intéressés aux enjeux  et aux limites de la coopération, avec l’idée que les outils coopératifs ne peuvent s’enraciner que dans des pratiques d’animation réfléchies au préalable. Réfléchir ensemble pour se poser la question des enjeux de transformation sociale, d’innovation et de créativité par la multiplication des idées et des compétences. Réfléchir ensemble pour soulever les limites de la coopération, celles de la compétition bien évidemment, mais aussi celles des jeux de pouvoir et du manque d’empathie, ainsi que la question de la finalité et celle du temps que cela prend ou que l’on a l’impression de perdre.

Cette journée a permis une prise de conscience plus approfondie des enjeux de la coopération. Les participants ont pu, tout au long de la journée, expliciter ce qu’ils mettaient derrière pour pouvoir poursuivre de façon plus avertie le reste de la formation.