Le monde dans une valise

 

Comment voyager tout en restant ici ? Comment dire aux plus jeunes qu’ailleurs, on vit autrement ? Et comment dire qu’on vit autrement sans alimenter les clichés et les préjugés sur les autres habitants du monde ?

Pour relever ce défi, Semer était de retour au café des enfants À l’abord’âge. Notre premier atelier avait permis aux enfants de découvrir des jeux coopératifs. Nous sommes arrivées cette fois-ci avec une vieille valise…

Dedans, des trésors du monde entier :

Les enfants s’en sont donnés à cœur joie pour déballer tout ce qu’elle contient. Il y avait de quoi toucher, lire, sentir, écouter, mais aussi de quoi se poser des questions : d’où ça vient ?  Pourquoi la poupée du Lesotho est habillée avec de la laine ? Pourquoi celle d’Égypte a la peau claire ? Les enfants découvrent que l’Afrique n’est pas aussi uniforme que ce que l’on croit souvent, qu’il peut y faire froid, et que tous ses habitants n’ont pas la peau noire.

La malle donne aussi à sentir des odeurs du monde entier : cannelle, cardamome, colombo, herbes de Provence. Les épices nous font voyager, elles se baladent aussi d’une tradition culinaire à une autre.

Se raconter des histoires est une activité universelle, que chaque culture exprime dans sa propre langue : les enfants découvrent des livres en swahili, en breton, en arabe…

Avec cette première approche, nous espérons avoir donné aux enfants présents le goût de la découverte et l’envie d’aller plus loin dans l’exploration des autres cultures…

Crédits photos : Semer