Plan Cité Foot, l’accompagnement des clubs de football nantais

Dans le cadre de l’accompagnement des associations sportives de la ville de Nantes, le CADRAN et la Direction des Sports ont fait appel à Semer et la Belle Boîte pour animer une soirée autour du bénévolat dans les clubs de foot amateurs.

 Les clubs nantais face à la crise du bénévolat

Arbitrer les matchs, emmener les piou-piou à leur compétition, organiser les tournois, gérer l’administratif, recruter des adhérents, tenir la buvette, participer aux forums associatifs… bref les accros du ballon rond n’ont pas le temps de compter les pâquerettes au bord du terrain. En effet les bénévoles donnent beaucoup de leur temps, et parfois plusieurs décennies de leur vie pour faire vivre ces clubs.

Face aux sollicitations multiples et au nombre croissant d’adhérents, les clubs ont besoin de bénévoles prêts à prendre en charge certaines tâches. Or les clubs nantais font face à une véritable crise du bénévolat.

Mais où sont les bénévoles ?

Pourtant, le bénévolat en France est stable depuis 30 ans et même tend à progresser entre 2010 et 2016, selon les études de France Bénévolat [pdf] :

  • Bénévoles associatifs : + 16,8 %

  • Bénévoles directs : + 12,2 %

Les femmes, elles, sont plus engagées dans le bénévolat informel ; les jeunes et les actifs s’engagent davantage qu’avant.

Cependant le bénévolat ponctuel progresse au détriment du bénévolat régulier qui baisse sensiblement. C’est une évolution que les associations doivent prendre en compte dans leurs modalités de participation et de gouvernance.

Théâtre d’impro et ateliers participatifs

Pour identifier les freins et les leviers au recrutement des bénévoles, Semer et la Belle Boîte ont proposé une soirée mixte avec un mijotage cérébral sous forme d’ateliers participatifs, accompagné d’une forte dose de théâtre d’impro.

La recette du cocktail ?

2 saynètes suivies d’un débrief en grand groupe puis d’ateliers en petits groupes.

maradona

Saynète 1 : comment accueillir et aller vers de futurs/nouveaux bénévoles ?

Saynète 2 : comment mobiliser et faire s’investir dans la durée les bénévoles ?

Poussées avec humour jusqu’à la caricature, les saynètes ont permis aux participant.e.s d’identifier différents types de freins à la participation des adhérents, de se questionner sur leur rôle au sein du club et les motivations de leur propre engagement. Ensuite les ateliers participatifs ont permis la confrontation des points de vue, l’élaboration de solutions et le partage des « techniques qui marchent ».

« Accepter que ce soit moins bien fait  »

« Faire des sorties dirigeants et des repas dansants »

« Mettre en place un statut de bénévole en France : avoir des congés pour s’investir »

« Réfléchir à des contreparties »

« Monter une association inter clubs sur la gestion administrative »

« En septembre, on tente l’AG conviviale »

A la fin de la soirée, les participant.e.s sont reparti.e.s avec des pistes d’action et quelques « bons tuyaux » pour pour recruter des bénévoles. A eux et elles maintenant de ne pas manquer les occasions !