Vivre ensemble, comment ça marche ?

« Vivre ensemble, comment ça marche ? », voilà la question qui était posée aux Saumurois des Hauts Quartiers ce samedi 13 décembre, dans le cadre de la journée Faites du son.

Le but de la journée était de favoriser l’expaffiche_faites du sonression des habitant⋅e⋅s, jeunes et moins jeunes, pour que chacun et chacune trouve sa place dans le quartier, grâce à l’intervention des acteurs associatifs locaux.

De nombreux jeunes se sont prêtés au jeu, en venant exprimer leur talent, en trottinette, en graff, en rap, en foot coopératif…

Cette journée festive s’inscrit pour Semer dans un processus d’accompagnement de la ville de Saumur dans la valorisation des savoir-faire des jeunes du territoire. Il était donc essentiel de s’intéresser aux regards des habitants sur leur quartier.  Semer proposait donc un porteur de paroles pour recueillir la parole des habitant⋅e⋅s et des commerçant⋅e⋅s. Et pour mettre en pratique ces avis sur le vivre ensemble, nous animions deux jeux coopératifs : le dessin coopératif et le jeu des maisons.

Saumur CUCS question porteur parole 500

Le porteur de parole, installé autour de la nouvelle salle du quartier, a vu s’afficher au cours de la journée des expressions variées et nombreuses : certain⋅e⋅s souhaitent « beaucoup d’amour ! », comme Thierry, d’autres veulent se rassembler « autour de la musique et du partage », ou mieux utiliser la salle des fêtes pour « des soirées dansantes, des fêtes familiales et des repas », comme Sylvie.

Saumur CUCS porteur parole 1 500Les habitant⋅e⋅s sont nombreu⋅x⋅ses à souhaiter « se respecter les uns les autres » (Aurélien), ou à demander du « respect des jeunes envers les personnes âgées et vice-versa ! » (Rose-Anne et Marie-Thé). D’autres témoignent d’une vie  dans le quartier plutôt agréable, notamment grâce aux efforts de compréhension mutuelle entre générations, et grâce aux « espaces pour se rencontrer (le café), pour jouer, pour faire ses courses… » (Marie-Claire).

 Saumur CUCS porteur parole 2 500Au-delà des paroles inscrites sur les panneaux, nous avons tissé de riches échanges avec les habitant⋅e⋅s, ravi⋅e⋅s de pouvoir dialoguer entre eux et d’avoir notre écoute extérieure sur leur vie quotidienne dans les Hauts Quartiers.

Saumur CUCS crayon coop 500

A l’intérieur de la salle, le crayon coopératif a suscité l’intérêt de plusieurs groupes, qui ont imaginé ensemble leur quartier idéal : piscine, cinéma, grands parcs arborés, stade de foot… Les rêves sont nombreux, mais pas toujours évidents à traduire sur le papier avec un crayon pour trois, quatre, cinq ou plus.

Quant à lui, le jeu des maisons, qui mêle la coopération et la rencontre interculturelle, a conduit à l’élaboration de superbes demeures, promettant une vie commune au top du confort !

 Saumur CUCS bandeau maisons

Merci à Michaëlla, de la mairie de Saumur, aux animateur⋅trice⋅s et éducateur⋅trice⋅s de la SCOOPE et de la Prévention spécialisée, aux jeunes présent⋅e⋅s qui nous ont aidé à animer, ainsi qu’aux artistes présent⋅e⋅s pour cette journée et les belles rencontres qu’elle nous a permises.

Crédit photos : Semer, CC_BY_NC_SA